Emanuel Navarrete contre Denys Berinchyk le 18 mai à San Diego

Emanuel « El Vaquero » Navarrete espère rejoindre un cercle d'élite composé de ses compatriotes mexicains, mais il devra s'aventurer dans une nouvelle catégorie de poids contre l'un de ses principaux prétendants.

Navarrete affrontera l'Ukrainien Denys Berinchyk pour le championnat du monde WBO des poids légers vacant le samedi 18 mai à la Pechanga Arena de San Diego. La fierté combattante de San Juan Zitlaltepec tentera de rejoindre les guerriers d'origine mexicaine Erik Morales, Jorge Arce, Juan Manuel Marquez, Leo Santa Cruz et Canelo Alvarez pour devenir champion du monde des quatre poids.

Dans le co-long métrage des poids welters, Giovani Santillan de San Diego, le prétendant n°1 de la WBO, revient devant les supporters de sa ville natale contre un adversaire à nommer.

Le retour de Navarrete-Berinchyk et Santillan sera diffusé EN DIRECT sur ESPN, ESPN Deportes et ESPN+ à 22 h HE/19 h HP.

« Les fans de boxe de San Diego sont passionnés et nous sommes ravis de ramener Emanuel Navarrete à la Pechanga Arena alors qu'il tente de devenir champion du monde des quatre poids », a déclaré le président de Top Rank, Bob Arum. « Nous sommes également ravis de présenter le héros de la ville natale de San Diego, Giovani Santillan, un jeune homme merveilleux qui, je pense, sera bientôt champion du monde des poids welters. »

Navarrete (38-1-1, 31 KO) a remporté son premier titre mondial en battant Isaac Dogboe pour la couronne WBO junior poids plume en décembre 2018. Après cinq défenses, il est passé au poids plume, où il a infligé à Ruben Villa sa première défaite professionnelle pour devenir champion des deux poids. Le joueur de 29 ans a défendu sa ceinture à trois reprises avant de grimper au rang des poids légers juniors pour arrêter Liam Wilson au neuvième tour pour sécuriser la sangle WBO. Navarrete a réussi deux défenses dans cette troisième catégorie de poids, battant l'ancien champion du monde en deux divisions Oscar Valdez lors d'une confrontation 100% mexicaine en août et abandonnant le médaillé d'or olympique brésilien Robson Conceição à deux reprises en route vers un tirage au sort majoritaire en novembre.

Navarrete a déclaré : « Conquérir un titre mondial est un défi unique, mais la possibilité de le remporter dans quatre catégories de poids est un objectif qui me remplit de motivation et de gratitude. Ce sera un honneur de rejoindre ce groupe restreint de guerriers mexicains qui ont marqué l’histoire de la boxe. Et pouvoir le faire devant les supporters de San Diego et de Tijuana sera une expérience inoubliable. Ressentir leur soutien et leur énergie sur le ring me poussera à faire de mon mieux et à assurer cette victoire au Mexique.

Berinchyk (18-0, 9 KO), médaillé d'argent olympique de 2012 dans la même équipe que Vasiliy Lomachenko et Oleksandr Usyk, a débuté sa carrière professionnelle en 2015. Berinchyk a surmonté des épreuves difficiles lors de son ascension dans l'échelle des poids légers. En 2021, il a vaincu Jose Sanchez via TKO au troisième tour en mars et a battu Isa Chaniev en 12 rounds en décembre. Après une pause d'un an, il bat Yvan Mendy pour remporter les honneurs européens. Il a suivi la victoire de Mendy en août dernier avec une décision convaincante contre l'ancien challenger pour le titre mondial Anthony Yigit en Pologne. Le joueur de 35 ans aura sa première opportunité de titre mondial alors qu'il fait ses débuts aux États-Unis.

Santillan (32-0, 17 KO), devenu professionnel en mai 2012, a régulièrement gravi les échelons du classement des poids welters. En 2022, il a arrêté Jeovanis Barraza au septième tour avant de faire sa deuxième apparition à la Pechanga Arena en donnant à Julio Luna sa première défaite professionnelle sur l'undercard de la défense du titre poids plume de Navarrete contre Eduardo Baez. Il est revenu en juillet 2023 pour battre Erick Bone par décision en 10 rounds. Lors de sa dernière sortie, il a stupéfié le monde de la boxe avec une démolition unilatérale en six rounds du concurrent numéro un Alexis Rocha au Kia Forum de Los Angeles. Santillan est sur le point de devenir le deuxième champion du monde né à San Diego, après Paul Vaden, qui a remporté le titre mondial IBF des poids moyens juniors en 1995.

« Après ma dernière victoire, je suis ravi de continuer sur cette lancée. J’ai montré à tout le monde ce que je pouvais faire et j’ai obtenu le classement WBO n°1. J'ai hâte de continuer ce genre de performances et de montrer pourquoi je mérite une chance au titre », a déclaré Santillan. «Je veux gagner plus de fans à San Diego, développer la base de fans dans ma ville natale et ouvrir la voie à d'autres combattants de ma ville. Il n'y a pas eu de champion né à San Diego depuis longtemps et je veux être le prochain.

Promu par Top Rank, les informations sur les billets seront annoncées prochainement.