Robeisy Ramirez gagne, Ali Walsh prend sa revanche, Vargas fait 11-0

L'ancien champion du monde poids plume WBO, Robeisy Ramirez (14-2, 9 KOs), a arrêté le Mexicain Brandon Leon Benitez (21-3, 9 KOs) au septième round du combat co-long métrage de ce soir.

Ramirez a donné le ton dès le début en blessant Benitez avec des coups puissants au deuxième et au troisième round. Benitez a essayé de travailler à l'intérieur, mais Ramirez a constamment créé de l'espace pour des combinaisons, soit en le poussant, soit en utilisant ses pieds.

Au septième tour, le double médaillé d'or olympique a commencé à bouger encore plus, touchant Benitez avec de légers coups de poing. Il a ensuite enchaîné un uppercut gauche dévastateur qui a fait tomber Benitez, qui n'a pas récupéré, obligeant l'arbitre à mettre fin au combat à 2 :46.

Ramirez a déclaré : « Ce n’est un secret pour personne qu’Ismael Salas est l’un des meilleurs stratèges du monde. Le plan était donc de l’épuiser petit à petit. Ensuite, après le dernier round, il m’a dit de ne pas chercher à faire des coups puissants, mais de bouger un peu et de revenir à mes racines[amateur]. C’est ce que j’ai fait. J’ai touché, touché et j’ai trouvé le coup. »

« Ce n'est pas la première fois que je réussis à placer un coup comme celui-là. Ça fait du bien de placer un coup comme celui-là parce que ça prouve que nous avons travaillé dur pendant le camp. »

«Je veux récupérer mon titre. Je veux le match revanche contre Rafael Espinoza. Si ce n'est pas avec lui, alors je peux me battre contre n'importe lequel des autres champions.


Ali Walsh se venge de sa défaite face à Akale

L'espoir des poids moyens Nico Ali Walsh (11-1, 5 KO) a triomphé lors de son match revanche contre Sona Akale (9-2, 4 KO), vengeant sa seule défaite professionnelle par décision unanime en six rounds.

Le petit-fils de « The Greatest » a laissé tomber Akale avec un crochet du gauche au troisième tour, mais Akale a riposté au cinquième tour avec une fusillade de coups de poing qui l'ont blessé. Ali Walsh a ensuite subi une luxation de l'épaule gauche au sixième round, mais a creusé profondément pour terminer le combat, utilisant sa main droite pour se connecter sur un Akale agressif dans les dernières secondes.

Ali Walsh s'est imposé avec des scores de 58-55 et 57-56 2x.


Autres résultats

Poids welter junior : L'espoir invaincu Emiliano Fernando Vargas (11-0, 9 KO) a remporté une victoire TKO au premier tour contre Jose Zaragoza (9-9-2, 3 KO). Vargas a décroché une contre-main droite qui a laissé tomber Saragosse, ce qui a déclenché une attaque dont il n'a pas pu se remettre. Temps d'arrêt : 1h23.

Poids welter junior : Elvis Rodriguez (16-1-1, 13 KO) a obtenu un verdict unanime de points en 10 rounds contre le cogneur philippin Jino Rodrigo (12-4-2, 10 KO). Rodriguez a été lâché par une main gauche au premier tour, mais s'est levé du pont pour laisser tomber Rodrigo dans les dernières secondes. Rodriguez a eu du mal à gérer l'élan de Rodrigo, mais a repris le contrôle au milieu des tours, l'envoyant solidement dans les derniers chapitres. Scores : 98-91 2x et 97-92.

Poids lourds : Le héros local Lorenzo Medina (11-0, 9 KOs) a remporté une décision unanime en six rounds contre Detrailous Webster (7-4, 3 KOs). Medina a contrôlé l'action avec un jab rapide et a évité la plupart des attaques de Webster avec des mouvements de tête et des jeux de jambes. Medina a réussi des coups de droite tout au long du combat, surpassant Webster dans presque tous les échanges.

Poids welter junior : L'olympien dominicain Rohan Polanco (13-0, 8 KO) a éliminé Luis Hernandez (23-5, 20 KO) via TKO au deuxième tour. Polanco a blessé Hernández avec un coup de poing au foie avant d'enchaîner avec plusieurs coups de poing sans réponse qui ont forcé l'arbitre Luis Pabon à mettre fin au combat à 2 :28.

Poids plume : Yan Santana (12-0, 11 KOs) a tenu la distance pour la première fois de sa carrière, en battant Brandon Valdes (15-5, 7 KOs) par décision unanime après 10 rounds d'action intense. Santana a mis Valdes au sol avec un crochet du gauche dans la première strophe, mais il s'est repris et a affronté le Dominicain invaincu pour le reste du combat. Résultats : 98-91 2x et 96-93.

Poids moyen : le gaucher dominicain invaincu Euri Cedeño (9-0-1, 8 KO) a fait un travail rapide sur Dormedes Potes (14-7-1, 10 KO), le battant avec un crochet gauche au corps à 56 secondes du premier tour. .