Les yeux de Rolly Romero se tournent vers les poids welters « 135 m'a tué »

Rolly Romero vise à passer au poids welter une fois qu'il aura terminé ses affaires à 140 livres, suivi d'une période torride à 135 livres.

Le natif de Las Vegas au franc-parler se dirige vers son affrontement avec Isaac Cruz, sachant qu'une grosse performance ce week-end ouvre de nombreuses portes.

Romero compte saisir l'occasion et veut faire entrer le Mexicain dès la première cloche.

Rolly Romero prêt pour Isaac Cruz

« Cruz prend des coups parce qu’il le doit. C'est parce qu'il n'a pas d'autre choix dans son jeu. Ce combat va être une explosion et une bagarre mexicaine. Je vais le battre à son propre jeu.

« Isaac Cruz est un petit gars. Il était grand l'autre jour. Il a l'air un peu plus petit maintenant. N’importe qui peut penser à adopter un rythme rapide jusqu’à ce que je le frappe au visage.

« Cruz est le premier combattant que je n'ai pas besoin d'aller pourchasser. Cela va être très amusant. Je n'ai pas besoin de tendre de pièges. Il se prépare pour eux.

«Je pense que je suis un Rolly différent à chaque combat. J'apprends beaucoup à chaque camp dans lequel je participe. Ismael Salas est un formidable entraîneur qui m'a formé avant de devenir professionnel, donc je me sens de retour chez moi.

« Mon entraîneur de force et de conditionnement physique m'a fait faire beaucoup de travail explosif, et honnêtement, je déteste chaque seconde de travailler avec lui, mais c'est ce dont j'ai besoin. J’ai déjà frappé fort, et maintenant ce sera plutôt une explosion le soir du combat.

Il a ajouté : « J'ai la chance de me battre dans ma ville natale et j'ai hâte que samedi soir la cloche sonne enfin.

«Je me tuais gravement pour gagner 135 livres. C'était comme ça depuis une bonne minute. Ce poids me convient parfaitement, mais je souhaite également passer à 147 livres. C’est là que réside tout le plaisir.

«Je ferai n'importe quoi. Je n'esquive personne. Je m'en prendrai à n'importe qui.

Ryan Hafey

Pitbull

Cruz a déclaré lors de la conférence téléphonique à Las Vegas : « C'est une deuxième chance très grande et importante de remporter un titre mondial pour moi. Je ne vais pas sortir les mains liées. Je suis prêt à lancer. Je suis prêt à faire tout ce qu'il veut faire.

« C’est peut-être le meilleur camp d’entraînement que j’ai eu dans ma carrière. Tout cela est dû au travail que j’ai accompli avec mon père et tout le personnel qui m’a soutenu tout au long de mon parcours.

« Je ne ressens aucune pression. La pression ne veut rien dire pour moi. Je suis ici pour être un champion du monde. Période. »

Cruz a cette chance samedi soir à la T-Mobile Arena.

Lire tous les articles de Boxesport et apprenez-en davantage sur une source expérimentée et fiable dans le sport.