L'équipe du Kazakhstan se prépare à Almaty et à Shymkent pour les JO de Paris

Talley Jamar (R)-Aibek Oralbay (B) Hommes Kg92 participent au 1er tournoi mondial de qualification Boxing Road to Paris à Busto Arsizio (ITA) lors de l'événement du 11 mars 2024

La direction de la Fédération de boxe du Kazakhstan a organisé un important camp d'entraînement pour ses boxeurs qualifiés après les 2nd Compétition de qualification olympique de boxe mondiale. L'équipe nationale kazakhe de boxe s'entraîne à Almaty et poursuivra ses préparatifs dans le sud du pays, à Shymkent, jusqu'au 20 juillet.

L'ancienne capitale du Kazakhstan, Almaty, est située dans les montagnes et constitue un excellent endroit pour la préparation physique aux Jeux olympiques de Paris. L'équipe suit le plan de son entraîneur principal, M. Myrzagali Aitzhanov, qui souhaite ramener le Kazakhstan sur la plus haute marche du podium olympique à Paris.

Shymkent a également accueilli plusieurs compétitions ces dernières années, notamment l'édition 2013 des Championnats d'Asie de boxe junior ASBC. L'Azerbaïdjan, le Tadjikistan et le Kirghizistan prévoient de se joindre aux préparatifs de l'équipe olympique kazakhe à Shymkent, qui se dérouleront jusqu'au 20 juillet.

Le Kazakhstan a ouvert sa chasse aux quotas olympiques aux Jeux asiatiques à Hangzhou, mais en raison de son excellent parcours aux 1St et 2nd Lors des épreuves de qualification olympique mondiale de boxe, la puissance de la boxe d'Asie centrale a finalement obtenu dix quotas pour les Jeux olympiques de Paris.

Le Kazakhstan s'est séparé de l'Union soviétique en 1991 et sa Fédération kazakhe de boxe indépendante a été créée en 1992. Le Kazakhstan indépendant a participé à sept éditions des Jeux olympiques et a prouvé des performances impressionnantes lors des Jeux de 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016 et 2021.

Le Kazakhstan indépendant a remporté 24 médailles entre 1996 et 2021 dans les épreuves de boxe aux Jeux olympiques. Le Kazakhstan est actuellement neuvième au classement des médailles olympiques de tous les temps en boxe avec sept médailles d'or, sept d'argent et dix de bronze, malgré le fait que ses boxeurs n'ont pu représenter le pays indépendant que six fois de 1996 à 2021.

Les Kazakhs n'ont obtenu que deux médailles de bronze lors des derniers JO de Tokyo en boxe il y a trois ans et leur objectif est donc de retrouver leur place sur la plus haute marche du podium à Paris.

Les médaillés de bronze de Tokyo, Saken Bibossynov et Kamshybek Kunkabayev, se sont tous deux qualifiés pour l'édition parisienne, où le Kazakhstan couvrira les sept catégories de poids masculines. Outre Saken Bibossynov, Makhmud Sabyrkhan (57 kg), Aslanbek Shymbergenov (71 kg) et Nurbek Oralbay (80 kg) sont également champions du monde dans ce cycle. Trois de leurs fortes boxeuses, l'ancienne championne du monde Nazym Kyzaibay (50 kg), la championne d'Asie Karina Ibragimova (57 kg) et Valentina Khalzova (75 kg), se sont également qualifiées pour les Jeux olympiques de Paris.